Le Concours of Elegance, parrainé par la Maison horlogère A. Lange & Söhne, s’est tenu du 31 août au 2 septembre 2018 au palais de Hampton Court près de Londres. Une manifestation spectaculaire qui mettait en scène soixante automobiles d’exception sous l’égide de son Altesse royale le Prince Michael of Kent.

La 7e édition du Concours of Elegance s’est déroulée pour la seconde fois dans les jardins de la Fontaine du palais de Hampton Court, ancienne propriété du roi Henri VIII. Située sur la Tamise à Londres, la demeure seigneuriale a été superbement restaurée, cadre idéal pour accueillir cet événement unique.

Les automobiles ont pris place sur les allées du parc, une collection de 60 joyaux allant d’une Panhard et Levassor de 1903 aux Supercars modernes. Figurant parmi les plus rares du monde, beaucoup n’ont jamais été exposées auparavant au Royaume-Uni. Durant les deux jours précédant le concours, 13’000 visiteurs ont pu admirer ces mécaniques d’exception, dont l’Isotta Fraschini Tipo A FENC, l’Alfa Romeo 8C 2300 Spider à châssis court, la Porsche 917K pilotée par Steve McQueen lors du tournage du film Le Mans, la McLaren F1 GTR Long Tail et la toute dernière Ferrari à quatre cylindres construite : la 500 TRC.

Mais les festivités ne s’arrêtaient pas là, puisque près de 1’000 autres modèles ont élu domicile à Hampton Court, dont une sélection de Future Classics, avec un prix attribué à la Rolls-Royce Sweptail, une pièce unique. Samedi, près de 80 Jaguar historiques étaient exposées pour se disputer le Trophée Jaguar, finalement décerné à une XK120 carrossée par Pininfarina. Dimanche, ce sont plus de 60 Bentley qui ont investi les jardins, allant des voitures grand prix d’avant-guerre aux plus récents modèles Continental de Bentley.

Outre l’exposition de ces bolides, le Concours of Elegance proposait des expériences complémentaires pour enrichir la visite ! Les amateurs de sensations fortes pouvaient tester leurs prouesses sur cinq simulateurs de course exclusifs, tandis que les plus esthètes optaient pour une exposition dédiée à la mode, à l’art, à la joaillerie et à la haute horlogerie. Quant aux organisateurs de l’événement, ils ont maintenu une tradition chère : la collecte de fonds en faveur de différentes œuvres caritatives telles que Springfield Youth Club Hackney et le College of St. George…

Un jury de propriétaires passionnés

Fait marquant de ce concours, ce sont les propriétaires des voitures qui composent le jury ! Chaque participant est invité à voter sur les autres modèles exposés pour élire la voiture considérée comme la ‘Best of Show’. Cette année voit le couronnement de la Mercedes-Benz S Barker ’Boat Tail’ de 1929 : développée autour de la Mercedes Type S de 1927, elle figurait parmi les véhicules les plus puissants de son époque. Exceptionnellement légère et aérodynamique, sa carrosserie a été réalisée en majeure partie en aluminium par l’atelier britannique Barker. Empruntant jadis tous les codes de l’aéronautique, elle avait déjà remporté l’an dernier le prix très convoité « Best of Show » à Pebble Beach. Sa couleur bleu profond appelée « Peacock Blue » aurait été inspirée par une robe en plumes de paon des années 1850. Le résultat est séduisant.

Pour la première fois, des prix ont également été attribués aux différentes classes et époques. A nouveau, les jurés du Main concours ont choisi de distinguer une Lamborghini Miura P400 S fraîchement restaurée dans la catégorie post-1970, ainsi qu’une Maserati 300S jadis pilotée par Sir Stirling Moss dans la catégorie années 1940-50.

A. Lange & Söhne, un partenaire de cœur

Ce n’est pas un hasard si la prestigieuse Maison horlogère a choisi d’associer son nom à cette grand-messe. L’amour de la belle mécanique, la mise en lumière du savoir-faire mais aussi la passion de la performance sont autant de valeurs qui ont réuni A. Lange & Söhne et le Concours of Elegance. La manufacture allemande atteste d’une longue tradition dans l’innovation mécanique horlogère. Pour Wilhelm Schmid, PDG de la marque, « l’engagement de la maison horlogère dans l’univers des voitures classiques reflète son attachement à l’innovation technique et à l’esthétique intemporelle ». Peut-être aussi un clin d’œil à Walter Lange, grand amoureux des voitures classiques!

Dans ce contexte, A. Lange & Söhne a présenté une reproduction détaillée du modèle Datograph Perpetual Tourbillon de trois mètres de haut. Un chronographe flyback avec quantième perpétuel, tourbillon et cinq fonctions supplémentaires version XXL. Une opportunité unique pour les connaisseurs de plonger dans ce mouvement d’une folle complexité mais toujours fabriqué à la main. Un atelier horloger a permis aux amateurs d’admirer le savoir-faire du maître-horloger et de suivre la création d’un calibre Lange. Présenté à cette occasion, le 1815 Tourbillon à remontage manuel s’est doté d’un cadran émaillé blanc ayant nécessité pas moins de 30 étapes manuelles. Une édition spéciale pour le premier tourbillon A. Lange & Söhne intégrant deux mécanismes brevetés d’arrêt secondes et de mise à l’heure Zero-Reset qui garantissent une marche et un réglage précis à la seconde près ! Limité à 100 exemplaires, le garde-temps aux lignes épurées est proposé à 198’000 euros.

Pour de plus amples informations sur le Concours of Elegance, dont la prochaine édition se tiendra du 6 au 8 septembre 2019 : https://concoursofelegance.co.uk

Editeur:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Chef de produit:

Simon Berliere, sb@roadbook.ch
Tél: +41 22 906 77 70

Publicité:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Adresse:

Roadbook Magazine Suisse
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77
info@roadbook.ch

© 2016 Roadbook Magazine. | Site web Debray / Huit/Onze