Les belles histoires n’ont pas toujours une fin. En témoigne le deuxième opus de la marque Baume & Mercier, commémorant l’histoire de la mythique Cobra. L’honneur revient cette fois-ci au coupé Shelby Cobra 289® Sebring CSX2128 et à ses pilotes de légende. Ambassadeur de cette génération de compétiteurs intrépides, Allen Grant était l’invité de la maison horlogère lors du Salon de la Haute Horlogerie de Genève.

Nouvelle évolution du partenariat conclu avec Carroll Shelby Licencing Inc en 2015 (voir notre édition de juin 2015), la série limitée de chronographes sportifs Capeland Shelby Cobra 1963 incarne parfaitement la puissance, les performances et la pureté du design du bolide de course parmi les plus victorieux de l’histoire de la marque, la 289. Retour sur la perle des 12 heures de Sebring et son pilote emblématique.

Priorité aux histoires humaines

« Nous travaillons main dans la main avec l’équipe de Carroll Shelby Licencing Inc. Nous partageons les mêmes valeurs telles que l’excellence et l’expertise, la recherche de précision et de performance. Ensemble, nous racontons l’histoire des Shelby Cobras, véritables icônes du monde automobile et des hommes qui ont forgé leur légende. Notre 2e édition rend ainsi hommage aux pilotes des années 60, ces héros qui incarnent à merveille l’esprit de compétition. Toujours élégante, la nouvelle série véhicule les valeurs d’endurance, d’esprit d’équipe et de passion » précise Alain Zimmermann, CEO de Baume & Mercier.

L’an passé, le succès des 1965 pièces de la première édition a été fulgurant. « En décembre, un client cherchait désespérément une montre à Paris. Nous avons appelé tous les magasins en France pour trouver un dernier garde-temps à Bordeaux. Cette fois-ci, seules 1963 pièces de chaque modèle seront disponibles à partir de mai » ajoute le patron de la firme horlogère.

Il se souvient volontiers de sa visite aux ateliers Carroll Shelby à Las Vegas l’année dernière. « On m’a placé au volant de la voiture et on m’a dit de profiter. J’ai laissé la ville derrière moi pour filer vers le désert. Un endroit idéal pour conduire une telle voiture, on perd toute notion du temps. Les pédales sont tellement étroites que j’ai d’abord dû me concentrer sur mes pieds pour comprendre le fonctionnement. Je cherchais également les miroirs avant de me rendre compte que j’étais talonné par un énorme truck, comme dans le film Duel de Spielberg » s’amuse-t-il.

Coup d’envoi au SIHH

Assis aux côtés d’Alain Zimmermann, Allen Grant est une légende à lui seul, indissociable du modèle Shelby Cobra 289® Sebring CSX2128. Produite entre 1963 à 1965 à raison de 580 exemplaires, la toute première Cobra 289 a été conçue pour participer aux 12h de Sebring. Racée et puissante, elle est entrée dans l’histoire pour ses succès retentissants et son design reconnaissable entre tous. « Nous sommes heureux d’avoir Allen pour ambassadeur. Lors de notre soirée de lancement au garage Burgol Racing Technologie, le « temple genevois des Cobras », il est apparu au volant d’une 289 Sebring vrombissante pour ensuite partager anecdotes et souvenirs avec les convives. Un beau retour dans le temps, premier d’une série d’événements empreints d’un esprit typique des années 60 qui viendront rythmer l’année 2016″ confie notre interlocuteur.

Les pilotes, ces héros

Prise de risques, absence de sécurité… les compétiteurs des années 60 s’élançaient sur les circuits, mus par une incroyable détermination. Allen était l’un de ces hommes intrépides prêts à flirter avec les limites.

Nous découvrons un homme chaleureux, très accessible et ravi de nous détailler son parcours. « Je fais partie de la génération du film « American graffiti » réalisé par mon ami Georges Lucas (jadis son camarade de chambre et « team manager » de ses exploits automobiles). La voiture, c’était un culte à l’époque. Nous paradions à Modesto le long du Strip à flirter avec les filles » rit le pilote. « J’ai toujours été attiré par l’automobile et dès 21 ans, j’ai commencé à travailler pour Carroll Shelby comme aide mécanicien et soudeur avant de rejoindre l’équipe des ventes ». Dans cette activité, il parvient à convaincre Coventry Motor Cars – principal distributeur de la série Cobra CSX 2000 – de le sponsoriser au volant d’une Cobra. Afin de marquer les esprits et distinguer le bolide de la concurrence, Georges Lucas applique des lignes noires sur la Cobra 289 repeinte d’un jaune menaçant. Dès la première compétition à Santa Barbara, Allen Grant remporte successivement les courses du samedi et du dimanche. Au terme d’une autre victoire au Candlestick Park, près de San Francisco ou encore d’une deuxième place au Riverside Endurance, Allen convainc définitivement Carroll Shelby de ses aptitudes et devient pilote officiel en 1965.

La carrosserie, source d’inspiration

Mais revenons à ce 2e opus dont l’esthétique reprend les codes de la Shelby Cobra 289® Sebring CSX2128 pour dégager assurance, élégance et puissance. Le garde-temps de 44 mm se présente en deux variantes: boîtier en acier poli et satiné, ou la version tout acier avec traitement ADLC noir ultra résistant. Cadran d’un noir profond, compteurs inspirés de ceux du tableau de bord rehaussés de pointes de jaune et de vert, ainsi que bandes horizontales ton sur ton en hommage à la carrosserie mythique participent au design iconique. Le cadran et les aiguilles accueillent des touches de Superluminova distillant une douce lueur pour commémorer les victoires de nuit de la belle cylindrée. Quant à l’aiguille des secondes du chronographe, elle arbore fièrement le logo Cobra.

Plongeons à présent au cœur du mouvement chronographe mécanique à remontage automatique Valjoux 7753, conçu selon les plus hauts standards de qualité et de précision. Visible à travers le fond saphir portant le nom de la collection et la mention « one out of 1963 » en référence à l’année de la première victoire du bolide aux championnats américains et au nombre de pièces limitées, il est gravé du N° 15, le numéro de course originel de la 289.

Le garde-temps de haute précision est disponible avec un bracelet alligator noir à doublure en veau caoutchoutée jaune ou en caoutchouc noir vulcanisé, en rappel aux pneus de la voiture de course de la 289 (version 1963 Compétition). Proposée entre Frs 4’300 et 4’750.-, nul doute que cette nouvelle création suscitera à nouveau un fort engouement.

Editeur:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Chef de produit:

Simon Berliere, sb@roadbook.ch
Tél: +41 22 906 77 70

Publicité:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Adresse:

Roadbook Magazine Suisse
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77
info@roadbook.ch

© 2016 Roadbook Magazine. | Site web Debray / Huit/Onze