Lors du dernier Concours d’Elégance Suisse (CES), la Ferrari 250 Europa Coupé Vignale de 1953, châssis #0295EU, a raflé le trophée Best of Show mais aussi le Prix du Président du Jury qui n’était autre qu’Achim Anscheidt, Directeur du Design de Bugatti. Présentation d’une automobile d’exception.

Au début de l’année 1953, Ferrari commande à la « Carrozzeria Alfredo Vignale & Cia » la réalisation de deux automobiles sur la base du nouveau châssis 250 Europa. La première d’entre elles, dévoilée au 40e Salon de l’Automobile de Paris cette même année, est aujourd’hui l’heureuse lauréate du Concours d’Elégance Suisse! Motorisé par un moteur V12 à 60° implanté longitudinalement à l’avant et développant une puissance maximale de 200 cv à 6300 t/mn, le coupé Vignale présente des performances étonnantes:  grâce à son poids optimisé de 1’150 kg, le véhicule grimpe jusqu’à 218 km/h et abat les 0-100 km/h en 5,9 secondes.

Le carrossier en chef de Vignale, Giovanni Michelotti, a opté pour des solutions originales pour ce magnifique coupé dont la robe rouge métallisé joue avec des flancs de couleur foncée. Aujourd’hui, cette automobile est la digne représentante de l’art d’après-guerre du carrossier italien. Si l’arrière de type fastback est caractéristique de cette période, l’avant avec sa large grille de calandre se distingue par la position atypique de ses feux et ses deux « bumperettes » verticales.

A l’assaut des terres américaines
Après son lancement à Paris, le châssis 0295EU est vendu aux Etats-Unis et Michelotti n’hésite pas à apporter des modifications pour adapter la belle Italienne aux exigences du marché américain.

La voiture passe ensuite entre les mains d’une dizaine de propriétaires américains, dont le dernier en date, Kevin Cogan. Restaurée pour la première fois à la fin des années 1980, elle a remporté de nombreux prix et concours, dont l’Elegance Cup Award et le Platinum award, une distinction décernée à la plus belle carrosserie par le jury du Cavallino Classic à Palm Beach en Floride.

Un président du jury conquis
« Admiratif du « The Quail, A Motorsport Gathering », j’ai découvert que Mathias Doutreleau était le fondateur de ce rassemblement plein de charme et unique en son genre. Après discussion avec mes deux amis, le designer automobile Etienne Salomé et l’expert en automobile ancienne Julius Kruta, j’ai décidé de rejoindre le jury du Concours d’Elégance Suisse et de m’investir pleinement dans ce merveilleux événement » explique Achim Anscheidt, Directeur du Design chez Bugatti. L’idée d’associer en 2019 un jury d’esthétique à un jury d’authenticité traditionnel a particulièrement séduit le président du jury. « Le fait de trouver un nouvel équilibre entre les experts en automobiles anciennes et ceux du design qui jugent davantage l’expression, les proportions, la sophistication des lignes, le caractère stylistique unique des combinaisons de couleurs et enfin le processus de conception intrinsèque, a été un défi passionnant. Le choix de la Ferrari 250 Europa Coupé Vignale 1953 était à ce titre important pour délivrer un message fort de la part du CES : que les paramètres de jugement sont aussi influencés par le design. Les valeurs propres au design issues avant tout du contexte de la création et des designers eux-mêmes sont primordiaux. Ils forment un bon équilibre avec le processus de jugement des concours traditionnels. La connaissance du parcours des designers, du processus créatif des voitures, des circonstances particulières de l’époque, tout ceci forme un ensemble permettant au designer d’adopter un regard holistique et de rendre un jugement global qui cohabite parfaitement avec celui des juges experts en automobiles classiques. »

Trophée Best of Show
« Ce qui est particulièrement frappant, c’est la façon dont Giovanni Michelotti a relevé le challenge d’adapter la voiture au marché américain. Sa réalisation et sa résolution du défi méritent tout notre respect. Notons par exemple le merveilleux effet bicolore, non seulement à l’intérieur de l’habitacle mais aussi et surtout sur les flancs latéraux de la voiture. Une exécution sophistiquée et délicate du design : en regardant de plus près, vous remarquerez que le rouge métallisé cohabite en réalité avec un rouge noirâtre très profond et non pas avec la couleur noire. Une tonalité magnifiquement calibrée par rapport au rouge traditionnel des Ferrari. Cette touche de raffinement, visible au deuxième regard, a été décidée et réalisée avec brio par le designer. Il a par ailleurs subtilement intégré certaines influences du design stylistique américain tels que les charmants éléments chromés ou les petites ailes arrière finement suggérées. Il a réussi son pari avec un développement stylistique qui rend l’ensemble admirable » confie Achim Anscheidt. Le président avoue avoir eu d’autres coups de cœur lors de l’édition 2019, en particulier le cabriolet Hispano Suiza K6 de 1935, carrossé par Brandone. « La pure élégance sur roues, une belle et époustouflante rareté ! »

Un futur prometteur
Interrogé sur son implication future au sein du CES, le président du jury s’exclame sans détour « Je serais très heureux de revenir l’année prochaine. Je suis persuadé que le concept d’une approche globale, qui intègre le point de vue stylistique au processus de jugement amène une vraie valeur ajoutée et est promis à un bel avenir, avis que partage d’ailleurs mon ami Julius Kruta. »

Si Achim Anscheidt roule aujourd’hui à titre privé en Porsche 911SC de 1981, légèrement modifiée avec un poids de 820 kg et 300 ch, il rêverait de ramener Bugatti à la compétition, voire même de développer des modèles dérivés pour une conduite sur route. « Il est très intéressant d’observer les développements liés aux hypercars qui s’opèrent dans le cadre du Mans et du championnat WEC. L’avenir nous le dira, ce sont des décisions difficiles à prendre qu’il s’agisse de Bugatti ou de toute autre marque automobile » conclut-il avec un sourire.

Editeur:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Chef de produit:

Simon Berliere, sb@roadbook.ch
Tél: +41 22 906 77 70

Publicité:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Adresse:

Roadbook Magazine Suisse
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77
info@roadbook.ch

© 2016 Roadbook Magazine. | Site web Debray / Huit/Onze