Horlogerie

La montre Tank souffle ses 100 bougies!

By 6 février 2018 No Comments

La Tank de Cartier est centenaire! Et pourtant, elle jamais été aussi moderne. Elle incarne le style et l’élégance, chers aux esprits libres. Elle a su traverser le siècle, créer un pont entre les époques, et inventer une manière de vivre résolument avant-gardiste. Un programme ambitieux, réalisé autour de trois modèles cultes :  la Tank Louis Cartier, la Tank Américaine et la Tank Française.

Du rond… au carré

Au début du 20e siècle, la Maison horlogère se consacre à des recherches formelles. Le but : Faire entrer le rond des heures dans la ligne du bracelet et épurer jusqu’à finalement intégrer le dessin des attaches au boîtier, dans le prolongement du bracelet.

La montre Tank voit le jour en 1917. Elle s’impose immédiatement comme un jalon horloger incontestable. Sa particularité ? Elle rompt avec les circonvolutions en vigueur, pour imposer une vraie rigueur formelle. Selon la légende de la Maison, Louis Cartier aurait lui-même rapproché son architecture avec celle d’un char allié vu d’en haut, en utilisant des brancards en guise de chenilles et le boîtier comme habitacle. Il aurait même offert l’un des premiers exemplaires de ce modèle au général John Pershing, commandant de l’American Expeditionary Force en Europe.

Un garde-temps universel

La forme de la Tank semble régie par un nombre d’or, qui lui permet de jouer entre carré et rectangle. Tour à tour masculine ou féminine, elle confirme que la liberté et l’élégance n’ont pas de genre. Montre mixte et intergénérationnelle, elle incarne un grand classique horloger, admirable grâce à ses justes proportions.

Tank, un état d’esprit

De Gary Cooper à Andy Warhol, en passant par la princesse Diana ou Catherine Deneuve, la montre Tank se porte comme un code, un sous-entendu tacite. Depuis ses origines, elle s’adresse à des femmes et des hommes qui savent apprécier sa belle sobriété, tout en préférant une montre pour sa justesse formelle plutôt que pour le statut qu’elle symbolise. Visionnaire, chacun d’entre eux a perçu la force qui se dégage de cette création, tissant avec elle une relation particulière. Voici quelques anecdotes et citations qui témoignent de son pouvoir d’attraction.

Le couturier français Jean-Charles de Castelbajac lui rend un hommage politico-poétique dans l’hebdomadaire français Madame Figaro : « Si tous les Tanks étaient fabriqués par Cartier, nous 
aurions le temps de vivre en paix ! »

Sur le tournage du film Un flic, Alain Delon découvre qu’il porte le même garde-temps que le réalisateur Jean-Pierre Melville : une Tank Arrondie.

Figure légendaire du pop art et grand ordonnateur de la vie new-yorkaise, le peintre américain Andy Warhol a toujours su se distinguer des autres. Il porte sa montre Tank mais ne la remonte jamais : «I really don’t wear it to tell time…», avoue-t-il lors d’une interview.

Modèles emblématiques

Née en 1922, la Tank Louis Cartier symbolise la quintessence de l’esprit Tank. Lignes fières et tendues des brancards, arrondis des angles, attaches intégrées au boîtier – avec son design identifiable, la montre Louis Cartier reste indémodable. L’évidence du trait et la juste rigueur des formes construisent la force de son caractère.

Quand elle voit le jour en 1996, la Tank Française métamorphose le vocabulaire du modèle. Composée de brancards latéraux, d’un cadran à chiffres romains, d’une minuterie chemin de fer, d’aiguilles glaives et d’une couronne de remontoir à pans ornés d’un saphir cabochon, elle a pour particularité d’insérer le boîtier au cœur d’un bracelet métal. Aujourd’hui, cette montre-bracelet, aussi fonctionnelle qu’esthétique, se révèle affranchie au point d’associer technicité de l’acier et diamants sertis.

Dessinée en 1987 et lancée en 1989, la Tank Américaine s’inscrit dans la lignée de la Tank Cintrée de 1921. Elle reprend la cambrure du boîtier, mais la forme rectangulaire devient plus compacte, les brancards s’arrondissent. Ce nouveau modèle matérialise les valeurs de la Tank originelle, à travers une sobriété contemporaine. Lignes épurées, présence forte au poignet, son élégance atemporelle impose l’acier comme un matériau précieux.

Finalement, les montres Tank sont parvenues à traverser les générations et à se moderniser, tout en gardant ce qui en a fait son succès. Adaptées aussi bien aux hommes qu’aux femmes, elles resteront longtemps sur les poignets des esprits libres. Le temps passe, mais les Tanks restent.

Editeur:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Chef de produit:

Simon Berliere, sb@roadbook.ch
Tél: +41 22 906 77 70

Publicité:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Adresse:

Roadbook Magazine Suisse
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77
info@roadbook.ch

© 2016 Roadbook Magazine. | Site web Debray / Huit/Onze