Abordant avec fougue sa 4e édition, le Concours d’Elégance Suisse accueillera les visiteurs du 22 au 23 juin au Château de Coppet. Digne héritier d’une tradition fortement ancrée à Genève, il se positionne comme l’un des concours les plus rigoureux au monde réunissant cette année 80 voitures d’exception, triées sur le volet. Grande nouveauté : des personnalités de l’univers du style officieront dans un jury d’esthétique aux côtés du traditionnel jury d’authenticité, tout un programme !

Orchestré avec brio par son fondateur, Mathias Doutreleau, le CES – comme le surnomment les insiders – accueillera à nouveau les collectionneurs, amateurs de belles mécaniques et médias spécialisés dans le magnifique parc du Château de Coppet, le temps de (re)découvrir ce que le patrimoine automobile mondial compte de plus précieux.

L’authenticité et l’esthétique soumises à une appréciation de pointe
Avec son pedigree de créateur d’événements automobiles à succès (Mathias Doutreleau a fondé le célèbre concours américain : The Quail), le fondateur du CES n’en est pas à son coup d’essai, et c’est pour rester dans le trend qu’il explore inlassablement de nouvelles pistes, rendant à la tradition du concours d’élégance son objectif initial : apprécier les véhicules en compétition, à la fois en termes d’authenticité qui est un prérequis incompressible, mais aussi en ouvrant la porte à l’appréciation purement esthétique.

C’est ainsi que lui est venue l’idée de rassembler des personnalités du style et de l’esthétique, dont la réputation internationale n’est plus à faire, autour du thème « 595 ans de style et de mécanique automobile ». Par définition, un concours d’élégance revendique une part d’esthétique qui sera rigoureusement appréciée en 2019. Sous la houlette de son nouveau Président, Achim Anscheidt, directeur du Design chez Bugatti, le Jury d’Élégance devra statuer sur la beauté de la ligne des véhicules, son influence sur l’histoire de l’automobile et enfin sur l’élégance des équipages concurrents. Convaincus par cette initiative audacieuse et prometteuse, de grandes figures du design automobile contemporain soutiendront les délibérations du Jury, à l’instar d’Etienne Salomé de la maison Bugatti, de Tobias Suehlmann, Chief Exterior Designer chez Aston Martin Lagonda, ou encore de Louis de Fabribeckers pour Touring Superleggera.

En parallèle, le Jury d’Authenticité continuera d’apprécier et de noter les automobiles présentées sur des critères stricts de respect de leur authenticité ou de leur état d’origine.
Donnant naissance à une approche tout à fait innovante et inédite, la collaboration et la concertation des deux jurys ont pour but de décerner les prix vainqueurs de classes aux automobiles les plus authentiques et spectaculaires. Le Grand Prix Gagnant du Concours  (Best of Show) sera remis à l’une des voitures ayant remporté sa classe.
Avec cette initiative unique dans le petit monde des concours d’élégance, Mathias Doutreleau marque un tournant décisif dans le processus d’appréciation et défend une nouvelle forme de concours, plus respectueuse de l’inspiration originelle des créateurs. « S’agissant de pièces maîtresses du patrimoine automobile, il est plus que jamais essentiel de distinguer les automobiles qui respectent l’authenticité de leur origine et reflètent l’esprit de leurs créateurs de celles qui ont été dénaturées en subissant les influences de choix d’un propriétaire ou d’un atelier de restauration.  Dans le cadre d’un concours d’élégance, il convient toutefois aussi de reconnaître et primer la beauté d’une ligne et l’harmonie de l’automobile dans son ensemble. Ce sera désormais chose faite au Concours d’Élégance Suisse » précise le fondateur.

Une pluie de jubilés pour les marques automobiles présentes

Un réseau en béton, tel est l’atout-clé de Mathias Doutreleau qui réussit cette année un nouveau tour de force : rassembler sur le parvis du Château de Coppet 80 véhicules au pedigree bluffant, répartis sur 18 classes d’excellence, et pour certains rarement présentés en concours. Ces joyaux du patrimoine automobile comptent en effet parmi les plus convoités du marché de l’automobile de collection.

Le Concours d’Élégance Suisse se profile résolument comme une célébration annuelle de l’Automobile d’exception, et propose au public romand et international de fêter lors de cette édition : les 125 ans de Delahaye, les 110 ans de Bugatti ou encore les 100 ans de Bentley. Pour célébrer les 100 ans de Citroën, le fondateur a rassemblé trois chefs-d’œuvre de l’ingénieur André Lefebvre (Citroën Traction, Citroën DS et Citroën 2CV). A noter également les 100 ans du carrossier Henri Chapron et les 60 ans de la Mini.

Grande première pour le Concours d’Élégance Suisse, une Bentley 8 litres ayant appartenu
M. Woolf Barnato fera son entrée à Coppet, rappelons que ce dernier permit à W.O. Bentley de réaliser son rêve en finançant la création de sa marque éponyme.

Une notoriété qui dépasse les rives du Lac Léman
Tout est prêt pour accueillir les aficionados qui se déplaceront non seulement de toute la Suisse mais également du monde entier – car le CES est aujourd’hui inscrit dans l’agenda de tout amateur ou collectionneur qui se respecte – il offre un cadre bucolique, loin de l’apparat mais plus proche d’une réelle authenticité. « Le CES est devenu le rendez-vous des propriétaires et amateurs de voitures de collection désireux de se retrouver en famille, comme à la maison. A la simplicité de l’accueil que l’on peut réserver en Suisse vient s’ajouter un vrai professionnalisme qui est recherché par ces passionnés. C’est aujourd’hui l’identité de notre concours, un événement ultra professionnel doté d’une ambiance authentique. Comme une amitié de longue date, le secret de tout événement réside dans le fait qu’il ait été pensé avec sincérité et rigueur » confie Mathias Doutreleau.

Le Concours qui se déroule sur trois jours, dont le samedi après-midi et dimanche sont ouverts par tradition à l’accueil du grand public, proposera cette année diverses animations annexes en lien direct avec l’Art mécanique, notamment la présence de l’horloger Breitling qui exposera quelques-unes de ses créations ou encore le constructeur Ferrari, nouveau partenaire du Concours, qui viendra renforcer les rangs aux côtés du Groupe Julius Baer, partenaire quant à lui depuis l’année passée.

 

Pour toute information, découvrir les classes admises : www.concoursdelegancesuisse.com

Editeur:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Chef de produit:

Simon Berliere, sb@roadbook.ch
Tél: +41 22 906 77 70

Publicité:

A à Z Editions
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77

Adresse:

Roadbook Magazine Suisse
Rue de Lausanne 42
1201 Genève – Suisse
Tél: +41 22 906 77 77
info@roadbook.ch

© 2016 Roadbook Magazine. | Site web Debray / Huit/Onze